comment voyager sans payer de logement grâce au homesitting

LE HOMESITTING, OU COMMENT NOUS VOYAGEONS DEPUIS 1 AN SANS PAYER DE LOGEMENT !


Le logement prend souvent une grosse part du budget voyage. Si nous avons décidé de lancer ce blog, c’est avant tout pour partager cette découverte incroyable qui a totalement changé notre façon de voyager (et notre relations avec notre banquier !). Vous l’avez compris, il s’agit du homesitting !

Tout à commencé quelques mois avant notre départ pour l’Australie. Lors d’un diner entre amis, on parlait de notre futur voyage, surexcités comme des puces, lorsque quelqu’un nous demande : « Et sinon, vous connaissez le homesitting ? Vous devriez regarder si ça existe en Australie non ? ». Et voilà, en une phrase, grâce à une personne rencontrée ce soir là par hasard, notre vie a basculée. Je sais je suis un peu dramatique, mais ça nous a vraiment changé la vie !

UN AN APRÈS … RETOUR D’EXPÉRIENCE !

Aujourd’hui, cela fait plus d’1 an que nous sommes en Australie et nous restons pour une seconde année. Nous avons voyagé un peu partout : Brisbane, Melbourne, en passant par Sydney, Byron Bay, et Perth ! Dans des maisons de taré, sans dépenser 1$ en logement… Bon, j’exagère, on a quand même dépensé un tout petit peu. 1500 AU$ au total pour être précis (soit moins de 1000€) en 1 an de voyage. Si on part du principe qu’un logement coûte environ 1000$ par mois en Australie (souvent plus), on a donc économisé plus de 10 000$ de frais de logement en 1 an.
On arrive à mettre plus d’argent de côté depuis qu’on voyage que lorsqu’on vivait à Paris !

Nous sommes donc devenus homesitters à plein temps. Ce qui nous permet d’économiser pour de futurs voyages et d’avoir un plus gros budget loisir 😉

home sitting melbourne australie

QU’EST-CE QUE LE HOMESITTING ?


Le homesitting est traduit en français par « gardiennage de maison ». Le principe est simple : Des personnes, en général propriétaires d’animaux, partent en vacances. Au lieu de payer un refuge où placer leurs animaux pendant leur absence (ce qui de un, coûte cher, et de deux, n’est pas très cool pour leur bien-être), ils recherchent des homesitters pour garder leur maison et s’occuper de leurs animaux.

voyager sans payer de logement

Notre maison à Sydney pour 1 mois et demi 🙂

COMMENT ÇA MARCHE ?


Bizarrement, le homesitting n’est pas si connu que ça encore. Nous avons croisé très peu de voyageurs qui connaissaient ce bon plan ou qui l’utilisent. Lorsqu’on en parle, on nous pose beaucoup de questions sur le procédé, ce qu’il faut faire pour trouver un homesitting, quelles sont les conditions, etc. On va donc vous expliquer tout ça !

COMMENT TROUVER UN HOMESITTING ?

Il existe plusieurs sites internet qui permettent de mettre en relation les propriétaires avec des homesitters potentiels. Nous, on en utilise deux :

TRUSTEDHOUSESITTERS
Le plus connu, international, et notre préféré ! Vous pouvez trouver un petit cottage dans la campagne anglaise (oui comme dans le film The Holiday !), un loft à New York, une beach house à Bali, une maison victorienne à Melbourne, bref vous avez le choix ! Le site est très bien fait, très intuitif. Vous pouvez rechercher par pays, par villes, dates ou critères (maison avec un chien, un chat, une poule ou un bébé koala … ça serait cool ça !) Il existe des homesittings d’un weekend, plusieurs semaines, voir 6 mois ou 1 an ! Il y en a pour tout le monde 😉

On a eu 9 maisons à garder en 1 an grâce à ce site, pour du court (1 semaine) et du moyen-terme (1 ou 2 mois). Le prix du membership est d’environ 90€ pour 1 an ! Mais c’est vite rentabilisé !

Inscrivez-vous à TrustedHouseSitters ici ! **

▹ AUSSIEHOUSESITTERS
Ce site ne propose que des homesittings en Australie. On est moins fan du design du site, qui est moins agréable à parcourir. Par contre, ils ont une super offre ! Des dizaines de nouvelles maisons chaque jour (en même temps, l’Australie, c’est vaste !) Nous avons pour le moment eu 5 homesittings grâce à ce site, dont notre tout premier en arrivant ! Et nous recevons très régulièrement des demandes d’hôtes en recherche de homesitters via leur messagerie. Le membership coûte un peu moins cher, 84$ soit 53€ pour 1 an.

Inscrivez-vous à AussieHouseSitters ici ! **

Pour ceux qui partent en Australie plusieurs mois, je conseille vraiment de vous inscrire à ces deux sites pour maximiser vos chances ! Nous c’est ce qu’on a fait et ça nous a permis d’avoir un plus grand choix et de toujours trouver une offre 🙂    
Il existe de nombreux autres sites comme Mindmyhouse, Housecarers ou Nomador. On ne les a pas encore testé mais n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentant cet article si vous passez par ces autres sites !

ET ENSUITE ?

Une fois inscrit, si une annonce vous intéresse, vous pouvez contacter les hôtes par la messagerie du site en vous présentant (bon il faut savoir se vendre un peu, donner confiance aux hôtes et leur montrer que vous êtes les meilleures personnes pour s’occuper de leurs animaux et de leur maison). Si vous avez la chance d’avoir une réponse positive, car la « concurrence » est rude, alors vous pourrez arranger un skype, un appel ou bien une rencontre si vous êtes déjà dans le coin.

Je prévois d’écrire un prochain article (parce que celui là devient trop long !) pour vous donner tous les tips pour créer un super profil, envoyer un message qui donne confiance et mettre toutes les chances de votre côté 🙂

voyager logement homesitting

QUELS SONT LES AVANTAGES DU HOME SITTING ?



1 – AVOIR UN LOGEMENT GRATUIT

Vous l’aurez compris, le gros avantage du home sitting est de pouvoir voyager sans payer de logement. Et souvent, les maisons sont dingues !! En tout cas nous en Australie, on a eu une maison 3 chambres avec piscine à Sydney (pas loin de la plage ! 😉 ), une maison sur pilotis toute en baies vitrées avec une vue incroyable à 15 min de Noosa (sur la Sunshine Coast), et là, au moment où j’écris ses lignes, nous sommes dans une belle maison victorienne à Melbourne !

J’avoue que quand on voit nos potes backpackers qui payent un bras pour avoir un lit dans une chambre de 12 dans un hostel avec bed bugs et miasmes comme compagnie, on se dit qu’on a bien de la chance :p Et c’est aussi pour cela qu’on aimerait partager ce bon plan !

Bien sûr, en échange du logement gratuit, vous devez bien entretenir la maison, arroser les plantes si besoin, vous occuper des animaux (avec amour !) et suivre toutes les directives laissées par les propriétaires. En gros, rendre la maison comme vous l’avez trouvée !

2 – AVOIR LA COMPAGNIE DE PETITES BOULES DE POILS !

Le home sitting ce n’est pas qu’une question d’argent économisé ! Si vous aimez les animaux, comme nous, alors c’est un super moyen d’avoir leur compagnie pendant votre voyage. Rien de mieux que les sessions câlins et ronrons sur le canap à la fin de la journée ! Pour l’instant, on a eu beaucoup de chance car on a eu que des animaux adorables. Des chats, des chiens, mais aussi des poules (miam les oeufs frais le matin !). Certains étaient un peu vieux ou malades, donc on devait leur donner des médicaments, mais jamais rien de contraignant.

Je me souviens de Lucky, une labrador qu’on a gardé à Byron Bay pendant 1 semaine, elle était très (très) vieille et sortait d’une lourde opération. Elle respirait mal, n’arrivait plus trop à marcher. J’avoue qu’on a flippé plusieurs fois qu’elle meurt pendant notre home sitting, l’angoisse ! Mais en faite, c’était la chienne le plus heureuse du monde, elle voulait juste être à côté de nous et nous donner de l’amour 🙂 On a passé un super moment avec elle !

Par contre, à chaque fois que l’on part d’une maison, c’est le déchirement. C’est qu’on s’attache très vite à ces petites bêtes 🙂

Pour résumer, ne vous inscrivez-pas si vous n’aimez pas les animaux, car c’est le critère numéro un d’un bon home sitter 😉

3 – VIVRE COMME LES LOCAUX

Voyager, c’est aussi découvrir une autre culture, un autre mode de vie et rencontrer des gens. Lorsque vous êtes à l’hôtel, vous êtes un peu coupé du mode de vie local. Et lorsque vous êtes dans un hostel, vous faites pleins de rencontres mais ce ne sont généralement pas avec des locaux (et adieu votre intimité).

Grâce au homesitting, nous vivons comme un petit couple d’australiens 😉  On sort le chien dans le parc local où l’on peut rencontrer nos voisins. On prend nos marques dans une petite vie de quartier comme on le ferait chez nous. Et généralement, les hôtes sont des personnes très ouvertes et très sympa. Il ne faut pas oublier qu’ils confient leur maison et leurs petits amours à des inconnus (Si ce n’est pas de la foi en l’humanité ça !). On a gardé de supers contacts avec la plupart d’entre-eux. Certains nous on même accueilli plus longtemps que prévu pour éviter qu’on paye un hôtel. On a créé un vrai lien et on se donne des nouvelles de temps en temps. J’espère les accueillir un jour chez nous (quand on aura un chez-nous hein !).

4 – SLOW TRAVEL, SLOW LIFE

Avec Max, quand on voyage, on aime bien prendre notre temps, rester dans un endroit assez longtemps pour pouvoir se l’approprier un peu plus. On peut se permettre de le faire grâce au homesitting car on ne paye pas de loyer, donc on peut rester aussi longtemps que le homesitting le permettra. Notre maison de home sitting devient notre chez nous pendant quelques jours ou semaines. On prend notre temps pour visiter la ville et les alentours. Faire 50 pays en 2 semaines en parcourant tous les sites touristiques pour les rayer de notre bucket list n’est pas notre truc.

5 – ÉCONOMISER ENCORE PLUS

Parce que l’on a une maison avec une vraie cuisine (rien que pour nous), on peut faire un plein de courses et cuisiner de bons petits plats. Comme chez nous ! Du coup, on économise carrément niveau restos ! C’est sympa de faire quelques restos pour découvrir la culture culinaire d’un pays, mais sur le long terme ça coûte très cher (surtout en Australie et merci les fish and chips ça va une fois). Mais surtout, le super bon plan, c’est de travailler à côté ! Pour cela, il faut trouver des homesittings assez longs (au moins 2 mois) ou bien en enchainer plusieurs dans la même ville. C’est ce que l’on fait en ce moment à Melbourne : on y vit depuis 4 mois, on en est à notre 4ème homesitting et on travaille tous les deux ! À nous les sous-sous dans la po-poche !

voyage australie homesitting chat

QUELS SONT LES INCONVÉNIENTS DU HOME SITTING ?



1 – DES RESPONSABILITÉS

Lorsque vous devez vous occuper d’un chien ou d’un chat, vous avez des responsabilités. Vous devez faire en sorte d’être à la maison assez souvent pour leur tenir compagnie, de les nourrir à heures régulières, de les sortir (surtout valable pour les chiens !), de jouer avec eux et de leur donner beaucoup d’amour ! Cela implique que vous ne pouvez pas partir en vadrouille ! Aussi, au moindre problème, il faudra réagir, prévenir les hôtes, peut-être aller chez le véto. Tout cela sera convenu avec eux en avance, ils vous donneront les numéros à contacter et en cas de véto, la facture sera évidemment à leurs frais. Mais voilà, vous avez la responsabilité de ces petites boules de poils, il faut en prendre conscience !

2 – VOUS N’ÊTES PAS CHEZ VOUS

Vous me direz, vous n’êtes pas chez vous à l’hôtel non plus. Mais au moins on le sens bien. Alors que dans une maisonette cosy que l’on commence à s’approprier, on oublie vite que ce n’est pas chez nous. Et là je m’adresse surtout à ceux qui, comme nous, aimeraient faire du home sitting en full time. Vous aurez pleins de supers maisons, dans pleins de supers endroits autour du monde, mais vous ne serez jamais chez vous … Au bout d’1 an, ça commence à se ressentir un peu pour nous. Parfois, je vois une petite déco sympa dans une boutique, je vais pour l’acheter … puis en faite non, je n’ai pas de maison, je réalise que nous sommes nomades. Alors tant pis, je repose ma petite déco sympa en me disant que ça me fait moins de dépenses et d’accumulation de choses inutiles aussi 😉

3 – VOUS NE CHOISISSEZ PAS LES DATES

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre (et le c** de la crémière hein). Pour pouvoir faire du home sitting, vous devez être flexible dans vos dates. Si vous avez posé 1 semaine de congés du 14 au 21 juillet et que vous cherchez un home sitting à Barcelone pour ces dates-là, ça va être plus compliqué ! À moins d’avoir vraiment de la chance ! Ce sont ceux qui postent les annonces qui décident des dates de leurs vacances, ce serait trop facile sinon.

 

Voilà pour le petit tour d’horizon du monde du homesitting, un bon plan qui a complètement redéfini notre voyage et notre budget !

Pour ceux qui se demandent, il y a bien sûr eu des moments de « trous » cette année, des moments où l’on a trouvé aucun homesitting compatibles. Dans ces cas-là, c’était l’occasion de partir en road trip et de camper dans la magnifique nature australienne 🙂

Il est arrivé une fois où nous n’avions pas trouvé de homesitting pendant 1 mois, ici à Melbourne. Comme on voulait rester pour continuer à bosser, nous avons sous loué une chambre dans une maison avec un coloc australien hyper sympa et c’était cool de vivre cette expérience là aussi !

 

** Pour info, le lien qui redirige sur les sites TrustedHouseSitters et AussieHouseSitters sont des liens d’affiliations. Si vous vous abonnez grâce à un de ces liens, vous m’aidez beaucoup car je prends une petite commission ! Pour vous, ça ne change absolument rien, et pour moi, ça change beaucoup car ça me permet de rembourser une partie des frais engendrés par ce blog 🙂 Je vous remercie d’avance si vous passez par mes liens 🙂

Et vous, avez-vous déjà voyagé grâce au homesitting ? L’expérience vous tente ?

Merci d’avoir tenu jusqu’au bout de ce long article et n’hésitez-pas à partager vos avis ou vos questions en laissant un commentaire ☟

voyage homesitting chien