road trip cote ouest australie

Il n’y a pas de désert, pas de précipice, ni d’océan que je ne traverserais avec toi.
Gustave Flaubert (Madame Bovary)

Désert rouge, canyons, dunes de sable et barrière de corail, la côte ouest australienne regorge de paysages à couper de le souffle ! Et il nous tardait de les découvrir 🙂

Comme d’habitude, nous avons profité d’un moment entre deux homesittings pour partir en vadrouille. Un mois sur la route en partant de Perth, en montant par l’intérieur des terres jusqu’aux gorges de Karijini puis en redescendant le long de la côte et de ses plages paradisiaques, c’était suffisant pour bien en profiter. On a prit notre temps pour visiter les lieux incontournables mais aussi ceux, moins connus, guidés par notre intuition 🙂

Sincèrement, ce fût le road trip le plus incroyable pour nos yeux mais aussi le plus difficile au niveau des conditions : trop chaud, trop de mouches, trop de vent, trop cher, la tente qui se casse, … Bref, un vrai challenge quotidien, mais qui en valait la peine !

De Perth à Exmouth, voici notre itinéraire et carnet de voyage à la découverte de la côte ouest australienne. Et si vous avez la flemme de lire tout notre carnet de route, rendez-vous en fin de page pour un récap de l’itinéraire 😉

road trip cote ouest australie

DE PERTH À KARIJINI : OUTBACK, POUSSIÈRE ET MOUCHES


  • Première merveille de l’Outback : The Granites

Nous voilà sur la longue route qui rejoins Karijini en 15h par l’intérieur des terres. La route devient vite désertique et nous rappelle notre road trip sur la Nullarbor : très long, très plat, très vide. Mais bizarrement j’adore cette sensation !

Conduire au milieu de ce paysage me donne des frissons de liberté. 

Un petit village du nom de New Norcia nous surprend : tous les bâtiments ont une architecture espagnole et sont entourés de palmiers, en plein milieu de nulle part ! C’est assez inattendu comme endroit. C’est d’ailleurs là qu’on commence à se rendre compte de ce qui va devenir notre véritable enfer pour la suite : les mouches ! Mais ça, j’y reviendrais après.

Donc, de retour sur la route, nous croisons un panneau « The Granites » et nous décidons d’aller voir ce que c’est. Et là, c’est la grosse claque ! On se croirait au milieu d’un décor de western, des énormes roches rouges et oranges tout autour, le ciel bleu turquoise, la poussière balancée par le vent. Vous voyez le genre de décor ? Et bien sûr, absolument personne aux alentours. On est comme des gamins et on s’attend à tout moment à voir surgir des cowboys !

Une super découverte en dehors des sentiers battus pour ce début de road trip sur la côte ouest australienne 🙂

road trip cote ouest australie

 

  • Walga Rocks : le 2ème monolithe le plus grand d’Australie après Uluru !

Qui aurait crû qu’au milieu de cette longue route vide de l’outback, se trouve le 2ème monolithe le plus grand d’Australie après Uluru !

Encore une fois, on n’en avait jamais entendu parlé. Je ne suis même pas sûre que cet endroit se trouve dans les guides. C’est un local croisé dans un petit village qui nous a conseillé de faire un détour de 50 km pour aller voir ce spot.

Walga Rocks est, comme Uluru, un lieu sacré pour les aborigènes. On y trouve d’ailleurs des peintures aborigènes datant de plusieurs milliers d’années. C’est complètement fou de se retrouver dans cet endroit préhistorique, tous les deux, sans aucuns touristes ni sécurité, et sans avoir à payer quoi que ce soit (ce qui est assez rare en Australie il faut le dire).

Pour la petite histoire, il y a un bateau à voile parmi les peintures aborigènes et on s’est demandé que ce ça faisait là. En faite, au 17ème siècle, un groupe d’aborigènes aurait secouru des hollandais sur la côte et vu un bateau pour la première fois. Ils ont donc voulu l’immortaliser en le dessinant ici 🙂

À quelques kilomètres de là sur le retour, on passe par la ville fantôme Big Bell Ghost Town, fleurissante vers fin 1800 pour tous les prospecteurs d’or et laissée à l’abandon dans les années 1950. On peut y voir les ruines du bar le plus long d’Australie (encore une chose improbable !).

road trip australie cote ouest

 

  • Karijini National Park : ses gorges et ses piscines naturelles

Alors là attention, c’est du très haut niveau ! Karijini nous a littéralement époustouflé ! C’est la première fois que l’on se trouve dans un décor pareil : des canyons aux roches rouges, de la végétation aux allures de savane, des collines rougeâtres, des gorges et cascades aux eaux turquoises, des plaines désertiques autour d’un oasis d’eucalyptus.. Et tout ça rassemblé dans un même parc national. 

Malgré la chaleur (environ 40 degrés et pas un pet’ de vent) et les mouches, on passe 2 nuits dans ce décor surréaliste. La journée, on explore les gorges. La Dales Walk nous emmène pour une belle marche de 3h en passant par les piscines naturelles de Forescue Falls, Fern Pool et Circular Pool. La marche est un peu éprouvante sous la chaleur mais mon dieu quel bonheur de pouvoir plonger dans ces eaux fraîches tout le long (surtout qu’on a pas de douches alors ça tombe bien haha !). La nuit, on retrouve enfin un peu de fraicheur (et de moustiques) et on s’endort sous un ciel étoilé avec une belle voie lactée !

Le deuxième jour, on part de l’autre côté du parc pour faire la marche Joffre Gorge, qui nous fait escalader les roches brûlantes pour descendre jusqu’à la gorge. Elle était un peu sèche, pas de cascade et de l’eau stagnante mais j’avais tellement chaud que je me suis baignée quand même, au désespoir de Max (« Mais t’es folle, faut pas se baigner dans de l’eau stagnante c’est plein de bactéries !! »).

Malheureusement, nous n’avons pas pu faire les gorges de Hancock et sa fameuse Spider Walk car presque plus d’essence et il n’y a pas de station dans le parc (il faut aller dans la ville la plus proche, Tom Price, à 80km).

road trip australie karijini

road trip karijini

 

  • Le vrai challenge de la côte ouest : les mouches !

Oui, les mouches méritent un paragraphe entier de cet article. Car il faut dire qu’elles ont fait partie intégrante de ce road trip : toujours avec nous, toujours là pour nous mettre la misère. Le pire, c’est à mi-chemin entre Perth et Karijini.

Depuis notre arrivée en Australie, on a vu des araignées mortelles, des serpents, des fourmis hors-normes. Mais ce sont les mouches qui nous ont totalement fait perdre notre sang-froid ! Je ne pensais pas que ce petit insecte si innocent et si discret en France puisse devenir mon pire cauchemar un jour !

Laissez-moi expliquer la situation parce que vous devez vous dire que j’exagère : par centaines, elles viennent se poser sur toi, sur ton visage, elles MARCHENT sur tes yeux, elles rentrent dans tes oreilles, dans ta bouche et dans ton nez (j’ai dû me moucher pour faire sortir une mouche, un épisode assez traumatisant). Tu es bercé par un doux « bzzzz » dans tes oreilles toute la journée …

Heureusement, quelqu’un nous avait donné des chapeaux magiques avec moustiquaire intégrée, pour pouvoir respirer un peu et parler. Je me demandais bien qui pouvait porter ça en les voyant dans les magasins, et bien maintenant je comprends. Et je ne me moque plus.


EXMOUTH, CAPE RANGE & CORAL BAY : LA BARRIÈRE DE CORAIL


  • Exmouth : enfin de l’air !

C’est recouverts de poussière rouge de l’outback que nous arrivons enfin sur la côte, direction la petite station balnéaire  d’Exmouth ! L’air frais de la mer nous fait du bien : il ne fait « que » 30 degrés 🙂 On retrouve aussi un peu de civilisation et de confort. Mais Exmouth, c’est surtout le point de départ parfait pour aller au Cape Range National Park et nager dans la barrière de corail 🙂 On y restera donc qu’une nuit avant de reprendre la route !

Entre Exmouth et l’entrée du parc national, on prend un petit chemin vers la mer et on tombe sur ces magnifiques dunes de sable :

road trip cote ouest australienne

 

  • Cape Range National Park : snorkelling et rencontre avec les tortues

Voilà le vrai point d’intérêt de la région. Le Cape Range National Park est un coup de coeur ! Entre la nature sauvage, les plages paradisiaques et la barrière de corail de Ningaloo Reef, c’est le spot parfait ! On décide donc de booker 3 nuits dans un camping au bord de la plage.

On passe 3 jours à faire du snorkeling sur des plages paradisiaques : Turquoise Bay, Sandy Bay, Lakeside … Le corail est un peu « délavé » malheureusement, mais la vie sous-marine nous captive : toutes sortes de poissons colorés, des raies, des tortues, et j’ai même vu un requin ! Je n’ai pas eu le temps de flipper qu’il était déjà parti loin (il a eu plus peur que moi apparemment). De plus, c’est la saison de reproduction des tortues ! On a la chance de voir des dizaines de tortues géantes sur les plages et dans la mer.

Par contre, nous devons faire face à une nouvelle grosse difficulté : le vent !! Ça souffle très très fort et nous avons la bonne idée d’être en tente … Elle se recroqueville dans tous les sens, pas pratique pour dormir. Tout le monde s’est bien foutu de nous quand on a essayé de la monter et qu’elle se prenait plus pour un parachute que pour une tente !

En faite, on ne le savait pas mais le mois de novembre est le plus venteux sur la côte du WA. Tellement venteux qu’ils l’appellent « blowvember » (pour « november » et « blow » = vent).

road trip cote ouest australie

road trip cote ouest australie

 

  • Coral Bay : notre arrivée en 4×4

Pour terminer notre aventure sur la Ningaloo Reef, on décide d’aller voir Coral Bay, spot très connu pour le snorkeling et prisé des voyageurs comme des locaux. Normalement, il faut faire un gros détour pour y aller, en repassant par Exmouth pour choper l’autoroute vers Coral Bay. Mais nous, on préfère y aller autrement 😉

Sur la carte de la région, il y a un chemin de 80 km qui relie le sud du parc national à Coral Bay, mais ce n’est pas une vraie route et c’est accessible seulement aux 4×4 et aux plus expérimentés selon l’office du tourisme. Ils ne connaissent pas les conditions exactes de cette route et nous recommandent de faire le détour. Mais ils ne savent pas que Max est devenu le pro du off-road avec notre petite Jeep 😉 Alors on la tente !

Et c’est génial, la meilleure route ! Les conditions sont largement accessibles, malgré quelques endroits ensablés ou rocailleux à passer, tout le reste est nickel. Supers paysages tout le long. Personne aux alentours. On a mit 4h30 pour faire les 80km et on est arrivés le sourire aux lèvres à Coral Bay.

Honnêtement, le village de Coral Bay nous a déçu. À part 2 campings et une supérette hors de prix, il ne se passe pas grand chose. Par contre, c’est vrai que la vie sous-marine est magique, les plus beaux coraux sont à seulement 1m du bord de mer. On devait faire un tour de bateau pour aller voir les raies Manta mais avec ce foutu vent, ils ont annulé toutes les expéditions sur les prochains jours. Grrr.

road trip australie cote ouest

La route 4×4 pour arriver à Coral Bay, pas trop mal 😉


DÉCOUVERTE DE SHARK BAY ET DE SES COULEURS UNIQUES !


  • Monkey Mia & ses dauphins

Après une nuit chaotique en bord de route (on a eu la bonne idée de camper sous un arbre rempli de cacatoès… ils ont hurlé toute la nuit et notre tente était couverte de crottes le lendemain !), nous arrivons dans la région de Shark Bay. La vue de cette péninsule magnifique nous remonte le moral.

On arrive au camping de Monkey Mia, car c’est apparemment ici que l’on peut voir des dauphins depuis la plage. Et quel camping !! C’est un resort 5* le truc : 2 piscines, 2 restaurants vue mer, des cuisines toutes équipées, douches neuves … Le rêve ! (Je ne pensais pas qu’un camping puisse me rendre si heureuse un jour haha).

Du coup, un peu de confort et de détente ne fait pas de mal 🙂 On reste 3 nuits ici, en profitant de la plage aux eaux turquoises, des dauphins, et on se fait même pote avec un superbe pélican. En vrai, ce n’est pas si rose, car les dauphins sont devenus une vraie attraction ici, où il faut payer pour voir le staff les nourrir chaque matin. Je n’adhère pas trop à ce genre de chose, car les dauphins sont devenus dépendants de la main de l’homme pour leur repas. On a préféré éviter l’attraction.

 

  • François Péron National Park en 4×4

Encore un paysage surréaliste que l’on peut voir sur la côte ouest australienne. Le parc national François Péron (et oui, un frenchy) n’est accessible qu’en 4×4 uniquement car il faut rouler sur le sable. C’est un peu laborieux, beaucoup s’embourbent (pas nous, hihi!) mais une fois arrivés au bout de la péninsule, au Cape Péron, c’est époustouflant. Les nuances rouges orangées qui viennent contraster avec le turquoise de la mer et le blanc du sable. Une vrai oeuvre d’art naturelle !

Depuis les hauteurs de Cape Péron, on peut observer les raies manta, les requins, les tortues, les dugongs… Les dugongs ? Ah, vous aussi vous n’aviez jamais entendu parlé de cet animal marin ? Il s’agit en faite des éléphants de mer. Très moche et gros mais très gentil !

On passe une nuit dans le parc à côté du Big Lagoon. Et qu’est-ce qui peut bien nous arriver encore ?? Des nuages de sandflies pardi ! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’équivalent australien de nos moucherons, sauf qu’ils piquent (vive l’Australie). Les piqûres sont semblables aux piqûres de moustiques mais elles vont gratter pendant une bonne semaine… Et on se fait dévorer ce soir-là !

road trip cote ouest australie

 

  • Shell Beach

En sortant du parc national, on fait un stop sur une plage très surprenante : Shell Beach. Comme son nom l’indique, elle est composée de millions de petits coquillages blanc sur 70 km de long et 10m de profondeur ! Pas de sable, uniquement des coquillages ! De plus, l’eau y est très salée donc on peut se faire une petite expérience de flottaison comme dans la mer morte 🙂

road trip cote ouest australie

 

  • Les Stromatolites de Hamelin Pool

Dernier point d’arrêt dans la région de Shark Bay World Heritage Area : les stromatolites de Hamelin Pool. Non, rien à voir avec Stromae. Les stromatolites sont en faite les plus vieux fossiles vivants sur Terre. Rien que ça.

Le lieu en lui-même n’a rien d’impressionnant. Un bord de mer avec une passerelle pour voir des sortes de gros rochers moches et bizarres. Mais si on s’intéresse à ces « rochers », c’est en faite complètement dingue d’être là ! Ce lieu nous montre à quoi devait ressembler notre planète il y a plus de 3 milliards d’années… Et il n’y a que 4 endroits dans le monde où l’on peut encore voir ces fossiles vivants, mais celui d’Australie est le plus vieux de tous !

On pourra dire qu’on a vu l’origine du monde, les ancêtres de l’humanité entière ! Bon ok, je vais un peu loin mais je n’ai pas totalement tord !

road trip cote ouest australie

 

KALBARRI, SON LAC ROSE, SES GORGES ET NOTRE SÉJOUR À LA FERME !


  • Kalbarri National Park

On continue à descendre la côte ouest australienne pour arriver au parc national de Kalbarri. Je dois avouer qu’après avoir vu Karijini, on a été un peu déçu. Ça reste magnifique hein, mais je pense qu’on commence à faire les difficiles ! On est aussi un peu flemmards à la fin de ce road trip, car on a été direct à la fameuse Nature’s Widow du parc (l’endroit le plus instagrammé d’Australie je crois). La vue était impressionnante mais il fallait faire la queue derrière 10 chinois pour pouvoir prendre une photo … (résultat de l’attente en photo ci-dessous).

Toujours dans un esprit de flemmardise intense (il fait si chaud !), on choisit de faire la marche la plus courte avec un lookout facilement accessible : Lookout Z Bend. Encore une fois, rien à voir avec la grandiose Karijini je trouve. Par contre, j’ai adoré la partie de Kalbarri le long de la mer avec les falaises, les petites criques et de beaux points de vue (Kalbarri Costal Cliff). Et cette partie est gratuite !!

road trip cote ouest australie

 

  • Le magnifique lac rose Hutt Lagoon

Après une nuit dans un camping/ranch infesté d’insectes volants (Max a même croqué un gros scarabée dans son diner .. berk),  on arrive au lac rose de Hutt Lagoon juste un peu au sud du parc national. Et bien je peux vous le dire, le lac est vraiment rose, les photos ne mentaient pas ! On marche sur un sol de sel jusqu’à atteindre le lac, qui varie du rose bubble gum au magenta en fonction de la lumière du soleil.

road trip cote ouest australie

 

  • Nourrir les bébés kangourous dans le meilleur camping de notre trip !

J’adore tous ces moments imprévus de nos road trips. Ce sont souvent les meilleurs ! Avant d’arriver à Geraldton, on devait se rendre vers un spot de camping repéré sur mon application CamperMate. Mais sur la route, encore une fois, on tombe sur un panneau « El Benjo Farm & Camping » qui nous pousse à tourner à gauche.

El Benjo sera un de nos plus beaux souvenirs, non pas pour la beauté des paysages, mais pour la beauté des rencontres et expériences. On est accueilli par un couple adorable, Beni & Jock. Ils ont construit leur maison et l’espace camping (avec douches, cuisine etc) de leurs propres mains au fil des années. À côté de ça, ils s’occupent de nombreux animaux, les soignant de divers accidents avec amour.

On se sent tellement bien ici avec ces gens si généreux qu’on décide de rester une semaine sur une base de volontariat. On les aide à nourrir les animaux et à construire les enclos, et en échange on dort dans leur vieux bus abandonné au fond du terrain (oui je sais, on est gagnant au change!). Ah oui parce que, j’oubliais, notre tente s’est complètement cassée à cause du vent entre-temps !

On passe donc la semaine avec les bébés kangourous, petits poussins et autres mignonneries !

 

DE RETOUR VERS PERTH : SPOT PARADISIAQUE ET DUNES DE SABLE


  • Wedge Point : notre spot secret paradisiaque 

Après des adieux déchirants avec Beni, Jock et leurs animaux, on doit retourner à Perth assez rapidement. On passe la nuit dans un super spot gratuit pour camper : Cliff Head. La voiture est garée directement sur la plage et malgré une nuit inconfortable (on doit dormir dans le coffre …) on se réveille bercé par les vagues, c’est génial !

Mais ce n’est toujours pas notre spot secret paradisiaque. Celui-ci se trouve à environ 2h au nord de Perth et s’appelle Wedge Island, sauf que ce n’est pas une île. Il faut traverser une sorte de campement autonome de pêcheurs pour aller en direction de l’océan et tomber sur une immense plage de sable blanc sur laquelle on peut conduire, en longeant la mer turquoise. C’est une des plus belles plages d’Australienne trouve et elle est très peu fréquentée.

road trip cote ouest australie

 

  • Les dunes de sable de Lancelin

Pour terminer notre road trip sur la côte ouest australienne, on s’arrête à Lancelin (1h30 au nord de Perth) et ses fameuses dunes de sable. C’est encore mieux en fin de journée car il n’y a presque plus personne ! On se lance donc en voiture à travers les dunes, on fait du sand board avec des planches que l’on peut louer sur place. C’est encore un type de paysage totalement surréaliste et différent de tout ce qu’on a vu auparavant. La côte ouest est tellement surprenante !

road trip cote ouest australie

 

⇛ RÉCAP ITINÉRAIRE & CONSEILS POUR UN ROAD TRIP SUR LA CÔTE OUEST AUSTRALIENNE


Si vous aussi, vous avez envie de découvrir toutes les beautés du nord du Western Australia, voici un récapitulatif des spots incontournables et quelques conseils :

◇ Perth > Karijini

À SAVOIR
– 15h de route par l’intérieur des terres sur la Great Northern Highway
– Prévoir de quoi se protéger des P***$ de mouches si vous y allez en été !!

À VOIR
– Le village hispanique de New Norcia (à 1h30 de Perth) GRATUIT
– The Granites (à 6h de Perth, juste après Mount Magnet) GRATUIT
– Walga Rocks & Big Bell Ghost Town (à 7h de Perth, tourner à gauche en arrivant au village de Cue) GRATUIT

OÙ CAMPER
On a passé une nuit à Karalundi dans une école aborigène qui propose des emplacements de camping avec cuisine, douches et toilettes pour seulement 10$ 🙂
Il y a pas mal de Rest Area sur la route sinon, pour vous arrêter quand vous en avez envie !

◇ Karijini National Park 

À SAVOIR
– Compter au moins 2-3 jours sur place avec un bon plein d’essence (voir même un jerrycan) pour ne pas stresser une fois sur place car il n’y a pas de stations essences dans le parc national (et il est très grand !).
– L’entrée du parc est de 13$ par véhicule (on conseille d’acheter le pass d’un mois pour tous les parcs du WA car ça vous coûtera moins cher au final).

OÙ CAMPER
Il n’y a que deux possibilités pour dormir dans le parc national :
Karijini Eco Retreat pour la version « luxe » avec des lodges en mode glamping ou bien des emplacements pour les tentes ou caravanes. Il y a des douches, de l’eau potable, des toilettes et même un restaurant (climatisé!!).
À partir de 20$/personne/nuit pour un emplacement de tente sans électricité.

Dales Campground pour les plus pauvres comme nous haha. C’est un spot moins cher, sans eau, sans douches, mais tout de même avec des toilettes sèches. Et honnêtement on a adoré passer nos 2 nuits là-bas car la vue est magique, on se sent beaucoup plus au coeur du parc national et on est à 5 min de la Dales Walk avec toutes les gorges ! Attention par contre pour ceux qui sont en tente comme nous, le sol est rocailleux donc on ne peut rien planter !
11$/personne/nuit.

Toutes les infos sur Karijini et les différentes marches sur le site ici.

◇ Exmouth & Cape Range National Park 

À SAVOIR
– La route entre Karijini et Exmouth prend environ 6h30.
– L’entrée du parc national Cape Range coûte 13$ par véhicule.
– Achetez votre kit de snorkel (masque, tuba, palmes) avant d’arriver ici ! Car ça vous coûtera beaucoup moins cher 😉
– Il y a du réseau au niveau du Lighthouse tout en haut à l’entrée du parc.

OÙ CAMPER
– Pour dormir dans un des campings du parc, il faut absolument réserver à l’avance sur leur site internet ici car il n’y a pas de réseau ensuite et on ne peut pas payer sur place.
– On conseille les campings Mesa, Lakeside, Osprey Bay pour être dans les bons spots de plongée.
– Il y a de l’eau (non potable) au niveau du camping Neds. Ça peut dépanner pour se rincer ou faire la vaisselle !

◇ Shark Bay & François Peron

À SAVOIR
– L’entrée du parc national de François Peron est de 13$ par véhicule et oui il faut absolument un 4×4 !
– Si vous pouvez, allez jusqu’au bout à Cape Peron pour voir tous les animaux marins depuis le lookout. Il faut compter environ 1h pour y arriver.

OÙ CAMPER
– Il y a plusieurs campings dans le parc national. Nous on a été à celui du Big Lagoon qui est très bien, pas trop difficile d’accès, avec un accès direct sur une petite plage, des aires de picnic et des toilettes sèches. 11$/personne.

◇ Kalbarri > Perth

À VOIR
– Kalbarri National Park et la Nature’s Window. 13$/véhicule.
– Kalbarri Costal Cliff (Pot Alley, Mushroom Rocks, etc). GRATUIT.
– Le lac rose de Hutt Lagoon (à 30 min au sud de Kalbarri). GRATUIT.
– La station balnéaire de Jurien Bay. GRATUIT.
– Wedge Point et sa plage paradisiaque. GRATUIT.
– Les Pinnacles (on ne l’a pas fait car on était short niveau temps). 13$/véhicule
– Lancelin et ses dunes de sable. GRATUIT. Location de sand board : 10$.
– Yanchep National Park (pas fait non plus mais il se trouve juste avant d’arriver à Perth). 13$/véhicule.

À SAVOIR
– Pour lac rose Hutt Lagoon, il n’y a pas d’indications sur la route donc gardez les yeux ouverts pour trouver un accès.
– Pas d’indications pour Wedge Point non plus. Vous devez suivre Wedge Island road sur la map.
– Toutes les infos sur la région de Kalbarri sur leur site internet ici. 

OÙ CAMPER
– Big River Ranch à Kalbarri. Le moins cher du coin, pas trop loin du parc national et juste à côté des costal cliff. 15$/personne/nuit avec douches, cuisine et toilettes.
– El Benjo Farm pour camper avec les animaux. Sur donation ! Cette ferme se trouve sur la route entre le lac rose et Northampton.
– Cliff Head : spot gratuit sur la plage et sans aménagements.

Ça y est, on arrive au bout, merci de m’avoir lue jusque là ! J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller visiter cette magnifique côte ouest australienne, ou aidé dans la préparation !


➾ Pour ceux qui connaissent cette région, n’hésitez-pas à partager votre expérience et vos bons plans en commentaire 🙂

➾ Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux ou enregistrez-le sur Pinterest pour le garder à porter de clic 🙂 C’est un vrai soutient pour le blog !

 

road trip côte ouest australie itinéraire
road trip côte ouest australie itinéraire